Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 11:45

 dividendes

Metallo Negociation Organigrame
par cgt ustm 75

 

Extait du site de la Fédération des Travailleurs de la Métallurgie CGT. Lien en bas de page.

Comparaisons territoriales des minima garantis 
 

Dans chaque chambre patronale territoriale (76 sur toute la France) se tient chaque année des négociations pour les Ouvriers/employés/techniciens et Agents de maîtrise (OETAM) portant sur les minima garantis et les Revenus Minimum Hiérarchiques (RMH) servant au calcul de la prime d'ancienneté.
Se tient également des négociations de même nature dans les 5 conventions collectives nationales rattachées à la métallurgie.

 

 

Lien : " http://www.ftm.cgt.fr/rubrique.php?IDrub=1&IDsousrubrique=1 "

Repost 0
Published by cgt ustm 75 - dans salaires
commenter cet article
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 23:13

 2iéme réunion négo gim du 6 mars 2012 

Vous trouverez ci-joint le compte-rendu de la 2iéme et dernière négociation de la commission mixte des salaires du barème (TGA &SMH) 2012.

D’ores et déjà la délégation CGT métallurgie Ile de France a émis un avis défavorable, néanmoins nous consultons nos bases, vous avez donc une semaine pour nous faire part de vos réactions et commentaires sur cette négociation.

 

Fraternellement à tous


par Animation CGT Métallurgie IDF

Repost 0
Published by cgt ustm 75 - dans salaires
commenter cet article
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 22:47
Repost 0
Published by cgt ustm 75 - dans salaires
commenter cet article
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 16:04
Publié le vendredi 4 mars 2011
Comparaisons France/Allemagne

On nous fait le "coup" du travail



 

Pour justifier l’austérité salariale, les remises en cause de la durée légale du travail, patronat et gouvernement français tendent le piège du « coût du travail » et nous servent à l’envi des pseudo comparaisons avec l’Allemagne. Mais quelle est donc la réalité ?

- Le niveau du « coût du travail » (salaire brut plus cotisations sociales dites patronales) est plus élevé en Allemagne de 12 %. En 2008, il est, par salarié travaillant à temps plein dans les secteurs privés concurrentiels (industrie et services), de 52 458 € en Allemagne contre 46 711 € en France.

- Le niveau du salaire annuel brut est 34 % supérieur en Allemagne avec 43 942 € contre 32 826 € en France.

- Le niveau du revenu net après impôt est aussi supérieur de 6 % avec 25 167 € en Allemagne contre 23 694 € en France.

- Le PIB par heure travaillée D’après l’OCDE, le produit intérieur brut (PIB) par heure travaillée, qui est une mesure de la productivité apparente du travail, est plus élevé en France qu’en Allemagne. Sur une base 100 pour les Etats-Unis, la France se situe à 96,2 et l’Allemagne à 91.4.

- La durée moyenne du travail. D’après Eurostat, la durée moyenne de travail est plus longue en France de 160 h par an avec 1 309 h en Allemagne contre 1 469 h en France.

- Le « coût horaire » du travail en France est de 23,6 € contre 24,6 € en Allemagne et la France se situe au 8e rang des 27 pays membres de l’Union européenne et en deçà de la moyenne des 27 pays.

- Durée hebdomadaire du travail. L’Ocde confirme en notant que la durée hebdomadaire du travail a augmenté en France entre 2000 et 2008 alors qu’elle a diminué en Allemagne.

Contrairement à ce qu’affirment le patronat et le gouvernement, l’Ofce (Observatoire français des conjonctures économiques) note que dans la période suivant la mise en place des 35 h, l’évolution de la compétitivité a été bien plus favorable en France que chez la plupart de ses voisins européens.

C’est le « coût » du capital qui handicape notre économie

La somme des intérêts versés aux créanciers (la finance) et des dividendes versés aux actionnaires a été multipliée par deux en trente ans pendant que la part des salaires reculait de 8 points.
Depuis vingt-cinq ans, alors que le salaire moyen n’a même pas doublé, le montant des dividendes a été multiplié par treize, dépassant depuis plusieurs années l’investissement productif réalisé par les entreprises.
Repost 0
Published by cgt ustm 75 - dans salaires
commenter cet article
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 12:19

Il est interdit d’indexer les salaires sur le SMIC, le niveau général des salaires ou des prix, et le prix de biens ou de services sans rapport direct avec l’activité de l’entreprise.

Par contre sont autorisées les clauses indexant le niveau du salaire à celui des biens ou services fabriqués ou proposés par l’entreprise.

Cette  prohibition des clauses d'indexation automatique vaut également pour les accessoires du salaire (prime…)

 

Juin1982, la persistance de l'inflation et une crise monétaire qui aboutit à trois dévaluations conduisent les socialistes à tenir compte davantage des impératifs d'une économie de marché, que l'engagement européen du gouvernement rend inéluctables. C'est le sens du tournant de la rigueur inspiré par le ministre des Finances, Jacques Delors ministre socialiste, depuis rien n'a été fait pour empécher la dégringolade des salaires. Il prône un contrôle plus strict des déficits publics et met fin à l'indexation des salaires sur les prix.

Repost 0
Published by cgtustm75 - dans salaires
commenter cet article

Présentation

  • : CGT USTM 75
  • CGT USTM 75
  • : Union Syndicale cgt des Travailleurs de la Métallurgie de Paris. Droit social. Droit des travailleurs, des privés d'emplois, des jeunes, des retraités et des cadres.
  • Contact

Recherche

Archives